Le haut moncel

Un lieu plein d'histoire pour se ressourcer

Le manoir presbytérial de Genêts

Au pied d’Avranches, dans le charmant village maritime de Genêts, point de départ ancestral des pèlerinages, traversant à pieds ou à cheval les herbus et sables de la Baie pour atteindre le Mont Saint Michel et son Abbatiale, se trouve l’Ancien Presbytère de Genêts.

Cette harmonieuse construction en granit de la fin du 18ème siècle est nichée au cœur de son parc arboré et protégée des vues extérieures par ses haies, futaies et hauts murs. Patiemment restaurée par son propriétaire, située dans le périmètre immédiat de la très belle et riche église classée du village de Genêts, la Maison d’Hôtes du Haut Moncel constitue un havre de paix aussi intemporel qu’enchanteur.

Dans cette optique, le maître de maison entend limiter le nombre de ses hôtes, de sorte que chacun d’eux soit à même de pleinement profiter de son séjour. Aussi est-il souhaité que chaque réservation soit faite bien avant la date de début du séjour projeté.

Ici l’agitation du siècle fait place à la contemplation sereine d’une nature aussi riche que constamment changeante dans laquelle s’insèrent avec respect et bonheur les œuvres de l’homme dont le soucis premier a été d’honorer la création et son auteur.

 

 

Un parking privé est aménagé à l’arrière du parc sous les frondaisons de grands marronniers. Ce parking est accessible par un petit chemin rural empierré et bordé de haies joignant la rue du Haut Moncel (en face de l’Eglise) à l’ancienne route du Bec d’Andaine.

Le parc, entretenu de façon écologique, sert de refuge à de nombreux oiseaux et petits animaux, tels que pinsons, rouges gorges, chouettes, colombes et hérissons, lesquels se sont depuis longtemps acclimatés à partager leur territoire avec l’affectueuse chatte noire du maître de maison, seul animal domestique autorisé à résider dans la propriété.

Ce parc constitue une vaste aire se prêtant aux jeux des enfants et, éventuellement, aux loisirs des adultes. Un digicode gouverne l’ouverture de la porte d’entrée principale donnant sur le jardin avant.

L'intérieur

 

La décoration intérieure comportant de nombreux tableaux, gravures, faïences et porcelaines a été élaborée et le mobilier ancien choisi et disposé en respectant le goût très classique ayant, en son temps, présidé au dessin de l’architecture extérieure.

Les petits déjeuners sont servis, au rez-de-chaussée dans une grande salle à manger-salon lumineuse construite « en profondeur » dont deux des fenêtres à « petits bois » donnent sur le jardin avant.

Conviviale et raffinée, cette pièce munie de boiseries et de tapis sur parquets est notamment équipée d’une cheminée ouverte fonctionnant au bois en morte saison, de vitrines contenant diverses curiosités d’époque, d’un lustre à pampilles de couleur mordorée, d’un buffet bas intégré aux boiseries et de mobiliers anciens complétés par une méridienne contemporaine et les fauteuils qui lui sont assortis.

Elle pourra également accueillir ses hôtes en milieu d’après-midi.

Le confort

 

Sans déroger à l’esprit général de la restauration du presbytère, les choix les plus exigeants et contemporains ont été opérés en matière de confort notamment sanitaire.

Toutes les pièces du presbytère, occupé en toutes saisons, bénéficient d’une chaleur douce et régulière grâce à un système performant de géothermie eau/eau couplé à des radiateurs classiques dont chacun est pourvu d’un robinet thermostatique de réglage.

Les espaces sanitaires haut de gamme sont de conception et de réalisation très récente.

Le propriétaire préfère éviter l’utilisation permanente d’ondes WIFI pouvant gêner ou indisposer les personnes sensibles.

L’utilisation de la WIFI pourra cependant être accordée aux hôtes demandeurs.

Les draps sont en coton percale et toutes les couvertures en fibres naturelles (laine, laine mérinos et lin).

A l’exception de celui classique garnissant la chambre « verte » tous les matelas sont en pur latex d’hévéa et offrent un confort inégalable favorisant un sommeil réparateur.

Le linge de bain ainsi que les parements de lits, les rideaux, les doubles rideaux sont également en coton ou en lin.